Planche de vague: choisir sa configuration d'ailerons Spécial

cover1

Quand on recherche du matériel bump and jump et/ou vague pour naviguer à madine et/ou en mer dans des conditions plus soutenues, on doit faire face à une diversité de choix assez hallucinante du fait de la réapparition et la généralisation des planches multifins (plusieurs ailerons) en plus de la version "single" plus classique.  On a donc un grand choix en terme de configuration d'ailerons avec des planches Quad, Thruster, Twin Fins ou Single de vague. Apparues au milieu des années 80, les planches multi-fins étaient principalement destinées à une utilisation radicale en vague. Peu adaptées au pratiquant moyen et aux conditions on-shore européennes, elles ont rapidement laissé leur place au Single qui a été, à quelques exeptions prêt la seule et unique option pour les planches de vagues jusqu'en 2008. C'est en effet durant la PWA du Cap Vert (aaaah le Cap Vert!!!) en 2007 qu'on a vu quelques Pro arriver avec des planches Twin fins. Plus rapide, plus radical, ses courbes étaient plus serrées et engagées. Le marché a donc rapidement exploité le concept avec la toute première planche twin fin nouvelle géneration sortie par Mistral avec la Twinzer. Les autres marques n'ont pas tardé à lui emboiter le pas en sortant leur propre Twin, puis Quad et Thruster.

Aujourd'hui, acheter une planche de vague peut être un vrai casse-tête dans la mesure où il n'y a pas de set au dessus des autres, que les préférences de chacun et la topologie du spot entrent grandement en ligne de compte.

Alors voici un petit debrief de ce qu'on trouve sur les forums, fan site et site de constructeurs.

 

Single

single

En navigation, plus vif pour tout sauf le surf : la planche est plus haute sur l'eau, et plus libérée. Les singles sont les plus rapides à rejoindre le planning grâce à leur accroche. Leur lift important « allège » l'arrière du flotteur, permet de naviguer haut et de prendre rapidement de la vitesse. La remontée au vent, le déclenchement des sauts et la prise de vitesse sont plus faciles (mais pas forcément plus efficace !) la vitesse de pointe moyenne est plus élevée (moins de trainée, plus de lift) mais il y a aussi la planche et le bonhomme qui entre compte... Au surf, le bottom turn est plus sécurisant grâce à l'appui central. Mais tout le reste est plus dur : la mise en mouvement de la planche demande plus d'effort, donc au bottom et top turn, ça se ressent. Sur la plage haute, la planche va monter sur l'aileron, du coup mieux vaut prévoir plusieurs ailerons.

Utilisation : C'est au top dans le on-shore quand le surf est pourri et pour le bump and jump donc cela convient très bien à madine vu qu'on surf pas :-). Au surf, c'est moins vif que les multifins, prise de vitesse plus difficile au bottom et du coup ça se répercute sur tout le surf. La conduite se fait au pied arrière avec le sentiment d'être calé sur un rail dans des courbes larges et précises. Attention à posseder plusieurs ailerons pour limiter l'effet de foil quand ca cartonne.

 

Twins (deux ailerons)

4

Les twins, avec leurs petits ailerons, sont vives et rapides au surf. Dans la vagues, elles partent vite et prennent beaucoup de vitesse. Grâce à une accroche faible, l'arrière de la planche est libéré, plus joueur, et permet des courbes extrèmement serrées en bas de vague et des slashs glissés ravageurs en haut. Pour avoir tester, il faut être très light dans ces appuis sinon c'est la tole ou les spin outs à répétition.

Leur point fort devient aussi leur point faible, dans des vagues rapides, le manque d'accroche rend la conduite du flotteur délicate. En navigation, le planning est poussif et le cap difficile. Néanmoins grâce à une bonne vitesse de pointe, elles sautent aussi bien que les autres.

Moins populaire aujourd'hui face aux Thruster et aux Quad, le Twin apporte pourtant un feeling skate et joueur à la planche et certains pros comme Philip Koster utilisent exclusivement des Twins. Pas forcément la meilleure des configurations pour Madine et ces conditions irrégulières. Par contre, c'est plutôt pas mal pour jouer sur les petites vagues dans les chantiers on-shore en mer.

 

Thruster (trois ailerons)

trifin

Les thrusters allient la vivacité d'une planche twin fin et le drive d'une singleLe cap est quasiment identique à une single et le planning s'obtient sans efforts. Au surf, les thrusters sont joueuses mais sûres. À haute vitesse, elles ne décrochent pas tout en gardant leur légèreté.

Deux types possible : soit 2 petits ailerons et un gros, soit trois de la même taille.  En gros, Avec la première on va aller vers un single plus vif, et avec la dernière, avec un quad plus directionnel. Mais de manière générale, cette config est proche du single en navigation, car on a un appui central : donc remontée au vent, prise de vitesse... Au surf, on a de l'accroche, de la vitesse facilement prise au bottum, ça dérape, et surtout c'est précis ! C'est sans doute, la config sur laquelle on peut le plus jouer sur les ailerons.

Utilisation : C'est assez polyvalent, on a de la vivacité au surf, mais en même temps, on garde une planche facile en navigation. Avec 3 ailerons de tailles proches on garde l'esprit du quad au surf, mais plus sécurisant... Inversement, le fait de conserver un assez « grand central » combiné à 2 petits latéraux limite les trainées et c'est pourquoi on retrouve souvent cette configuration sur les planches freestyle-wave. Enfin sachant qu'on peut également les convertir en singlece sont des planches extrèmement polyvalentes à l'aise dans toutes les conditions et donc une bonne option pour ceux qui cherche une planche pour Madine et la Mer.

 

Quads (quatre ailerons)

fanatic quad 2011

Les Quads sont des planches qui offent beaucoup de drive avec l'impression de surfer sur des rails. En navigation, elles offrent beaucoup d'appuis, le planning et le cap sont bons. Au surf, elles sont aussi vives qu'un twin avec plus d'accroche. Elles peuvent manquer un peu de vitesse en navigation mais prennent beaucoup de vitesse dans la vague pour executer des courbes serrées et des slashs radicaux sur la lèvre. Elles conviennent aux riders qui aiment le surf pur, les belles courbes et les grosses vagues. Elles peuvent parfois êtres limitées au cut back pour les riders aimant faire décrocher l'arrière en haut de la lèvre. Ces planches ne seront peut-être pas super optimisés pour Madine.

En conclusion:

Le choix d'une planche de vague single ou multi-fin est une affaire de goût. Si vous souhaitez une planche polyvalente qui va vite, part rapidement au planning et que vous aimez surfer dans des conditions onshore, optez pour un single. Si vous aimez les courbes serrées et les slashs radicaux dans des conditions solides, vous privilégierez les twins ou les quads. Pour une alliance des deux, optez pour un thruster. Les singles et les twins sont plus à leur aise dans des vagues petites à moyennes tandis que les thruster et les quads vous permettront d'exploiter les grosses vagues au maximum.

Plus que le nombre d'ailerons sous une planche, c'est souvent le shape de la planche qui va determiner le comportement de celle-ci avec des planches souvent moins bananées en single et thruster qu'en Quad. Mais c'est une autre histoire !

Source: site F2, windsurf33.

Copyright

Si vous détectez des liens qui ne fonctionnent pas ou des bugs graphiques, veuillez adresser un mail à : contactawm@yahoo.fr.